© 2015 par Com'il se doit. 

Quatrième cycle : La réflexologie en synergie

 

 

Réfléxologie et diététique clinique : les troubles neuro-endocriniens

Public :

 

-Prioritairement, tout podoréflexologue certifié par C.R.É.E.R. 

-Tout autre praticien de la podoréflexologie 

-Tout public intéressé par une démarche diététique individualisée, sous réserve d’examen du dossier

 

Objectifs  :

 

-Etablir des liens cliniques entre réflexologie, pathologie et alimentation

-Expérimenter l’exigence de l’analyse clinique d’un relevé alimentaire

-Découvrir la communication et l’individualisation alimentaires

-Comprendre l’importance professionnelle des principales causes des troubles neuro-endocriniens

 

Programme : 

 

Samedi et dimanche matins : les fondements de la clinique en médecine naturelle - Les six syndromes d’aptitude morbide :

1 - Le syndrome d’intoxication digestive  

2 - Le syndrome de déminéralisation   

3 - Le syndrome de surminéralisation 

 4 - Le syndrome d’hyposystolie par réflexe digestif et pléthore arthritique

5 - Le syndrome de dénutrition  

6 - Le syndrome de dévitalisation

 

Samedi et dimanche après-midi : une étude de cas en démonstration les deux jours, de préférence un trouble endocrinien le samedi et nerveux le dimanche

●       Séance de podoréflexologie appliquée à la démarche clinique diététique

●       Etude en commun du relevé alimentaire apporté par le stagiaire-client

●       Consultation diététique clinique et rééquilibrage alimentaire en démonstration

●       Selon le temps disponible, examen d’autres relevés alimentaires apportés par les étudiants

 

Enseignement :

 

-Cours théorique interactif le matin avec supports de cours fournis

 

-Chaque participant au stage contribuera à la réussite de ce stage : deux étudiants-clients seront nécessaires (un trouble endocrinien et un trouble nerveux si possible) ; ils devront se faire connaître en tant que candidat dès que possible auprès de Ronald Grave 

(02 32 27 40 07; <creer.ronald@gmail.com>) qui leur donnera la marche à suivre. S’il y a plus de 2 candidats, le formateur prendra les cas les plus “pédagogiques”. Si quelqu’un souhaite être conseillé sur le plan alimentaire dans les troubles au programme mais ne souhaite pas passer en démonstration, il peut aussi me contacter pour que je lui donne la marche à suivre ; son cas sera étudié en fonction du temps disponible. Merci de ne pas attendre la dernière minute pour me contacter : de cela dépend la réussite du stage ! 

 

Le relevé alimentaire doit en effet se faire sur un minimum de 8 jours et il serait souhaitable qu’il me soit envoyé avant le stage pour examen préalable, de façon à ne pas nuire à l’acte pédagogique